C’ÉTAIT EN OCTOBRE DERNIER POUR NOS U13 ET CET HIVER POUR NOS U16 ET U17, RETOUR SUR UNE EXPÉRIMENTATION QUI MÉRITE D’ÊTRE APPROFONDIE.

Laurent VIAUD, entraineur des U17 Nationaux, observe une séance d’entrainement de Marcelo BIELSA (on est en 2010 et il entraine la sélection Chilienne). L’entraineur Argentin a remplacé les chasubles par des bonnets pour favoriser la prise d’information. L’idée fait son chemin au sein du club…

En octobre dernier, les bonnets sont achetés et les jeunes du Centre de Formation débutent l’expérience. “On a d’abord commencé par des grands jeux pour les observer. Le retour des joueurs était constructif et on s’est vite aperçu que cela ne les perturbait pas trop sur de grands espaces. Ils sont déjà en capacité de prendre l’information en situation de match.” nous explique Laurent.

Par la suite, les bonnets sont mis en place lors des jeux de conservation ou des jeux réduits. “Cela est tout de suite plus intéressant dans les petits espaces. Les joueurs sont souvent en crise de temps et la prise d’information permanente devient essentielle. Les bonnets rendent les choses plus difficiles et cela oblige les joueurs à jouer la tête levée.”

Laurent, également responsable de notre Préformation, est satisfait de cette expérience et propose aux U13 d’également essayer ce changement. Vincent, éducateur U13, aurait aimé approfondir encore les choses : “C’était très intéressant et les enfants ont eu un retour très positif sur cette expérience. La première chose, c’est que cela accentue leur concentration et c’est déjà une excellente nouvelle. Ensuite, même si la prise d’information est moins développée qu’avec les U17, nous faisons les mêmes constats. Sur un match, les enfants sont peu perturbés et les distinctions se font plutôt facilement. En revanche, dans des espaces réduits, cela peut réellement faire progresser nos jeunes sur l’importance de la prise d’information, de la communication et de l’adaptation.”

Malheureusement, au vu de la situation sanitaire, les U13 ont du arrêter l’expérimentation et ne pourront reprendre seulement que l’année prochaine. Pour faire évoluer l’expérience, Laurent envisage de prévoir des brassards utilisable en été comme en hiver.

Amies éducatrices et amis éducateurs, tout cela reste très innovant et très positif et sera développé la saison prochaine au sein de notre Préformation.

Sportivement